Ние използваме бисквитки, за да улесним Вашето сърфиране и да Ви покажем съдържание, което може да Ви заинтересува. Запознайте се подробно   Разбрах


12.03.2013 VINO: Comment le vin bulgare s’est-il réinventé ?

VINO: Comment le vin bulgare s’est-il réinventé ?

Le petit domaine de Natalia Gadzheva et de Konstantin Stoev, situé dans les limites de la ville de Plovdiv, forme une exception étonnante à la tendance générale. Avant la création de Dragomir, ils ont travaillé comme viticulteurs dans bon nombre de propriétés, parmi lesquelles Katarzina et Zagrey. Après avoir décidé de produire eux-mêmes leur propre vin, ils ont cherché parmi les vignobles existants et ils ont découvert ce qui leur convenait à proximité de Chirpan. “Nous travaillons d’une manière un peu particulière, mais qui nous convient” explique Konstantin Stoev. “Nous n’utilisons qu’une partie de la récolte. Seule la partie que nous estimons suffisamment bonne.»

Par leur façon de travailler, Natalia et Konstantin comptent bon nombre d’admirateurs parmi les amateurs de vins bulgares. Leur vins denses, voire rustiques, ont un succès particulier dans leur propre pays. Leur Sarva Rosé a été proclamé meilleur rosé des Balkans à Sofia. La quantité de vin commercialisée n’est que de 60 000 bouteilles par an et les prix sont de moyens à élevés selon les standards bulgares. Leurs labels les plus populaires sont le Sarva, le Karizma et le Pitos, tous des vins produits à partir de cépages internationaux, à l’exception du Sarva Rosé qui contient une proportion de rubin.

Каталог винарско имение Драгомир
Посещение на винарско имение Драгомир
Винарско имение Драгомир във Facebook
Винарско имение ДРАГОМИР - Страхотни вина от dragomir.bg. © Всички права запазени 2006 - 2018